meloufoka.blog4ever.com

meloufoka.blog4ever.com

La"vraie" interview d'Astrid Mean ( ben quoi!!! moi j'aimais bien Ma bio^^)

edgar deorum.jpg

 

Tu veux avoir la chance que ton livre soit entre les mains d’Edgar???!!! Viens a moi et ton rêve pourra  enfin se réaliser !


Coucou Astrid, maintenant on va être sérieux si je puis dire^^, On va parler comme des pros de l’interview que nous sommes ;-)

Tu es une  jeune auteure du livre Deorum interfectores sorti aux Editions KITSUNEGARI, qui commence à faire parler de lui en très bon terme^^

Je t’ai approché au cours d’un projet sur une bio décalé déjanté :-p( Faut savoir que je ne savais rien du tout d’elle et que J’ai purement sorti cette bio de ma ptite tête de blonde/rousse/chatain^^) et tu fus ma 1ere victime alors heureuse ?

Astrid*-Ahah, c'est du pur délire XD C'est pas mal ! Oui je trouve ça cool, Hihi, c'est chouette Merci ! (impression à chaud de la maquette^^) Je suis contente que Dorum interfectores te plaise, et te remercie encore pour ta spontanéité. Ça me fait très plaisir de rencontrer des lecteurs acharnés ! (tout moi ça, quand j’aime… :-p). J'accepte avec grand plaisir de répondre à ces quelques questions, et je me réjouis de lire ta "fausse bio", je crois que ça risque d'être assez drôle !

Maintenant parlons un peu de toi… Quel âge as-tu et qui es-tu ?

Astrid*-Je vis à Liège, en Belgique, et je suis fille unique. Je suis née le 16 février 1996, j’ai 18 ans !(encore une belge dites donc ;-) auteures francophones sont de + en + en force et supers bons, arf Cindy..OUtrepasseurs <3 !!!Lis le Astrid !)

Quels sont tes loisirs à part l’écriture, ce que tu aimes ( musique, passions etc..) ?

Astrid*-À part l'écriture, je n'ai pas vraiment d'autres passions semblables ! Même si je suis une grande geek (Ah bah tu vois, m’étais pas trompé pour les jeux vidéo^^) devant l'Éternel, je n'ai pas de hobby autre que de créer par ma plume des mondes et des personnages atypiques ! Je suis sur la suite de  Deorum Interfectores depuis quelques mois maintenant, et j'ai bientôt terminé ! Ensuite suivront les tomes 3, 4, 5 et 6, j'ai donc de l'occupation en perspective ! Je suis accro aux jeux vidéo, à Skyrim (beaucoup), Zelda (un peu), etc... Je suis aussi une grande fan des films Alien, que je ne me lasse jamais de regarder. Mes goûts musicaux ? J'adore le métal (plutôt symphonique, avec Nightwish, Within Temptation, Epica, mais aussi parfois "extrême" comme Slipknot, Korn, In Flames, etc...) et le bon vieux rock (Queen, Deep Purple, etc...). Hé oui, je suis éclectique !

Donc c’est super cool que ta suite de Deorum est bientôt finie ! Mais parlons de ce 1er tome, depuis quand l’écris tu ? Combien de temps as-tu mis pour que ta maison d’édition Kitsunegari te publie      (ou as-tu tapé a plusieurs portes ??) ?

Astrid*-J'ai commencé ce premier tome quand j'avais 14 ans, je l'ai fini à 16 ans, il m'a ensuite fallu une bonne année pour le corriger et six mois pour trouver une maison d'édition ! Je venais d'avoir 18 ans quand Kitsunegari m'a dit oui. J'ai connu  Kitsunegari par le biais d'une consœur, qui faisait de la pub pour elle. J'ai proposé mon manuscrit fin janvier, et mi-mars, je reçois une réponse positive. En avril, je signe avec eux ! J'ai eu beaucoup de chance de trouver un éditeur à mon âge et aussi vite. Il faut une patience à toute épreuve, mais la récompense est à la hauteur de nos attentes !

14 ans !!! waaaaaa !!! A cette âge, j’étais en seconde et je parvenais difficilement a gérer mes devoirs, mes amis et la vie au lycée^^, tu as commencé a aimer la Fantasy très jeune alors ? Ou as-tu d’autres thèmes que tu préfères aussi ? Comment tu fais pour gérer tes études (si tu continues.. ?)

Astrid*-J'affectionne la Fantasy depuis que je sais lire. C'est un genre qui m'a toujours accompagnée, qui me permet de m'évader. J'ai bifurqué naturellement vers la littérature de l'imaginaire. Je suis passionnée par ce genre depuis toujours, et il y a dans la Fantasy une exploitation illimitée : on crée un monde, on y fait évoluer des personnages et des créatures selon notre bon vouloir ! Mais ça ne veut pas dire que c'est plus facile, au contraire... Il faut rester fidèle à ses concepts, éviter les incohérences ! C'est ce qui rend l'aventure si palpitante, et si passionnante !  J'avais commencé un roman de Fantasy pure sans savoir où j'allais... Puis j'ai vu Gladiator, et Maximus m'a inspirée : j'ai décidé de mélanger la Fantasy et la Rome antique ! Et voilà où c'est arrivé

Les humanités (étude^^) ont été plutôt étranges, dans le sens où je menais de front deux vies opposées, mais je m'en suis bien sortie ! Maintenant, je suis à l'université, mais la sortie de mon livre a bousculé pas mal de choses. Je suis élève libre cette année, en philosophie, afin de pouvoir profiter de mon livre durant ses premiers mois de vie, et de ne pas perdre mon année inutilement ! On verra ce que l'avenir me réserve !

Tu dois bien être entourée non ? Si jeune ! (même si je reconnais que tu fais + quand on lit ce que tu as écrit ;-) )

Astrid*-Mes parents me soutiennent énormément, mon père est mon manager, ma mère s'occupe bien de ma promotion hors réseaux sociaux ! Mon éditrice a énormément cru en moi, et continue de mettre tout en œuvre pour que mes premiers pas dans l'univers des auteurs (et de la comptabilité...) se passent pour le mieux ! Il y a tellement de personnes merveilleuses derrière moi, et je les remercie toutes de leur soutien indéfectible !

 

Quels sont les rencontres, que tu as fait ou que tu aimerais avoir (ca peut être n’importe qui !) ?

Astrid*-Je compte beaucoup de magnifiques rencontres. Mes confrères et consœurs que j'ai eu la chance de rencontrer en salon figurent sans doute parmi les plus belles. J'ai de merveilleux souvenirs avec ces personnes, que je ne citerai pas car elles sont trop nombreuses ! Il y a également les lecteurs que je rencontre en "live", ça, c'est magique ! Il y a une connivence qui s'installe, une complicité particulière qu'on ne développe qu'avec ces personnes extraordinaires. Je crois que mon rêve de rencontre, c'est un lecteur ou une lectrice qui vient à ma table avec mon roman écorné, pour le faire dédicacer, qui me dit qu'il ou elle a adoré, et qu'on se remémore ensemble les scènes qui nous ont fait rire, pleurer... Je crois que ce serait un superbe cadeau pour un auteur !

Voilà la « vraie » interview est terminé, un dernier mot pour la route ASTRID ?

Astrid*-Corrige les fautes, sinon je te pourfends de mon épée ! (j’avais demandé de ne pas faire attention à la maquette car j’avais écrit un peu à l’arrache et vu l’âge d’Astrid, ste honte si j’en ai une tonne mdr^^)



27/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres