meloufoka.blog4ever.com

meloufoka.blog4ever.com

After d'Anna Todd

after.jpg

 

  • Ce livre est pour toi si tu aimes les moult details, le cucu pan pan, l'amour et les secrets

Resumé

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux...
Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir.
Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...

Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque...
Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?


Jack a dit

J’avais dit plus de cucu pan pan sauf si chaudement recommandé^^

Il ne m’a pas été recommandé mais vu la couverture "énorme" médiatique, de la sortie d’after, je me suis dit allez on verra bien :-)

EN + 600 pages, là j’ai pensé, il doit avoir une grosse histoire et pas qu’une histoire de fesse !

Donc on parle de Tessa, jeune étudiante fraichement diplômée, qui entre a l’université. Elle a un petit ami, Noah, très très sérieux et sa mère également. Elle tombe sur une co locataire de chambre un peu « punk » et les amis de celle-ci sont comme la moman de Tessa n’aime pas, tatoués et piercing à gogo ! Tessa découvre la vie universitaire et ses fêtes où l’alcool coule à flot, et lors d’une de celles-ci… elle commence à connaitre, un peu + l’un des amis de sa coloc’ le mystérieux Hardin.

Bon…. Du déjà archi vu tout de même pour le thème mais parfois, enfin l’espoir, de tomber sur un fond d’histoire pas banale et qui peut nous procurer un super moment romance même avec moult détails^^. Ici ce n’était pas le cas car leur relation est l’histoire ! il n’y a quasi pas d’intrigue à part les je t’aime moi non , le rejet systématique après que ces 2 -là se rapprochent et les frotti frotta entre 2…. Le livre est très creux et la pseudo romance de je t’aime je te fuis, en 600 pages ça m’a fait mal, à la patience !!! Franchement j’aurais peut-être apprécié bcp plus ma lecture si l’auteure n’avait pas mis 3 couches de trop en sentiments troublés.

Pour les scènes un peu hots etc, ça allait quand on pense que sur autant de pages, il n’y en a pas autant que dans certains livres du même genre. Mais je ne donnerais surement pas ça a des filles(adulte et pas jeune adulte..), ça apporte une mauvaise image quand même de la femme, il faut le dire car un garçon qui se comporte autant mal avec une fille dans la vraie vie( ouiii y en a qui pensent que ça peut arriver comme ça dans la vie de tous les jours^^ )la malheureuse Tessa qui tout du long, naïve comme elle est et déjà, elle ne se connait pas elle-même….peut induire qu’il faut persévérer même en cas de gros coups durs dans une histoire sentimentale ( et là c'est pas des coups dur, Tessa doit avoir le syndrôme de Stockholm^^) !

Je m’attendais pas a une grande littérature certes mais j’ai lu des livres du même thème comme dublin street, délivre moi, beautiful disaster, loin de tout, ce si joli trouble etc etc.. et j’avais vachement bien aimé ces bouquins alors que là… rien que les prénoms, m’horripilait :p

En conclusion, pour moi l’auteure aurait dû restreindre les chapitres sur les je t’aime, je t’aime plus car ça saoule car très longs………..Je m’attendais aussi à un autre secret pour expliquer le comportement d’Hardin vis-à-vis de l’amour !

Je ne lirais pas la suite même si la fin est intrigante !


 

jack moyen.jpg

7/10

Peut vachement mieux faire!

 


 

L'avis de rebecca

Mon avis : En voyant tout le buzz créé par la parution de ce livre, j’ai eu envie de savoir de quoi il en retournait. Je ressors de ma lecture assez mitigée.

Au début, j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Tessa, obnubilée par ses études, qui programmait tout. Ça s’est un peu arrangé par la suite, bien que j’ai continué de la trouver naïve.

Parlons maintenant de sa relation avec Hardin. Dès le début, je l’ai trouvé toxique, limite malsaine. Ils passaient leur temps à s’autodétruire. Puis lorsque chacun assume ses sentiments envers l’autre, leur relation semble enfin fonctionner et s’assainir. C’est là qu’on arrive à la fin et que le secret d’Hardin est révélé. Tessa se retrouve blessé une énième fois et Hardin la supplie de lui pardonner une énième fois. Et le roman se termine.

Le personnage d’Hardin est beaucoup plus intéressant que celui de Tessa, car bien plus complexe. On ne sait pas sur quel pied danser avec lui, mais on sent qu’il est sincère dans les sentiments qu’il éprouve pour Tessa. J’ai eu l’impression qu’il n’était lui-même qu’avec elle, même si elle ignorait beaucoup de choses à son sujet. Il se cache derrière une apparence de mauvais garçon je-m’en-foutiste quand il est avec tous les autres.

L’intrigue est plutôt plate, car tout tourne autour de leur histoire même quand ça n’en a pas l’air.

Je l’ai cependant lu d’une traite, car malgré cette platitude, quand on est dans notre lecture il est difficile de s’arrêter. L’auteur écrit très bien et a un style très agréable.

Je dois cependant bien avouer qu’à la fin, je me retrouve lasse de leurs disputes incessantes et de leur destruction.  Et en plus de trouvée Tessa naïve, je l’ai même trouvée stupide à partir de ce moment-là. Elle ne voit que la trahison d’Hardin, ce qui est normal, mais ne voit pas la véracité de ses sentiments, alors que pour nous, lecteur, on s’en aperçoit aisément.

Je ne sais pas si je lirai la suite, car si c’est pour les voir encore s’entre-déchirer, je n’en ai pas envie.

Ma notation :

Histoire : 6/10 ; personnages : 7/10 ; ambiance : 10/10 ; suspense : 8/10


 

L’avis de *S, 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier*

 

Tessa entre à l'université, laissant chez elle une mère qui la pousse à se surpasser pour un avenir parfait et un petit ami encore au lycée.  Dès son premier jour, on comprend bien que cette nouvelle étape dans sa vie ne va pas être aussi simple qu'elle l'avait planifié. D'abord parce que sa colocataire est excentrique et fêtarde,  et aussi parce qu'elle va faire la connaissance d'Hardin.  

 

Leur relation est très animée, limite malsaine tant on joue avec les sentiments. Ils se disputent en permanence, Hardin a des changements d'humeur incompréhensibles, et c'est assez intense entre eux (on a droit au "chaud et froid" à volonté). Et tout comme Tessa, on a du mal à savoir si il est question d'une simple attirance physique, de vrais sentiments amoureux, ou simplement d'un jeu pour Hardin qui ne sort jamais avec une fille mais collectionne les aventures. Hardin est un personnage difficile à cerner et je me suis sentie aussi malmenée que Tessa. Surtout quand on découvre son coté adorable, maladroit, et torturé par ses problèmes familiaux.

 

Tessa est une jeune fille ambitieuse, raisonnable, organisée.

Hardin est froid, blessant, grossier.

Deux personnages très très différents et pourtant. On a l'impression que malgré cette différence et tous ces désaccords, ça pourrait coller. Par exemple, j'ai beaucoup aimé la façon dont Tessa aide Hardin à régler ses problèmes, et la façon dont la personnalité de Tessa évolue aux cotés d'Hardin. Chacun a une influence sur l'autre et c'est assez agréable.

 

Mais, ce que je trouve dommage c'est que Tessa soit aussi influençable, et facile à entraîner. Plus d'une situation, désagréable pour elle, aurait pu être évité si elle avait simplement ouvert les yeux. Et malheureusement, je n'ai pas eu l'impression d'avancer pendant les trois quarts du livre. Il suffisait d'un mot de travers de la part de Tessa, où d'une question de trop pour que Hardin se braque et qu'on en revienne au point de départ.

 

La fin m'a tout de même surprise. J'attendais une explication au comportement changeant d'Hardin, et à ses secrets. Je ne m'attendais pas du tout à cette révélation finale et c'est encore pire que ce que je craignais... Pour finir, je dois dire que l'écriture de l'auteure est assez classique mais efficace puisque l'histoire se lit très vite, malgré les 600 pages. On est facilement entraîné dans le quotidien universitaire de Tessa et dans sa quête d'indépendance qui n'aurait pas été aussi mouvementée sans Hardin.

 

Ma note : 14 / 20

*S*

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  3 Avis pour le prix d'un lol !



07/01/2015
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres